Créées en 1983 sous la forme d’une « journée continue de musique de chambre », offerte par Jean-Guihen, son frère Pierre-Olivier, leurs épouses et leurs amis, les Rencontres Musicales de Haute-Provence sont devenues au fil du temps un lieu d’échange et d’effervescence musicale autour de répétitions publiques et de concerts.

Depuis plus de 30 ans maintenant, des musiciens, tous engagés dans une carrière internationale, se retrouvent fin juillet à Forcalquier, vivent et travaillent ensemble pendant quinze jours dans une atmosphère dynamique et conviviale de partage et d’approfondissement musical.

LES RENCONTRES VUES PAR PIERRE BOULEZ :

« Le titre modeste de « Rencontres Musicales » s’oppose à celui, plus pompeux, de festival.
Mais, alors que certains festivals sont à peine des rencontres, ce qui se passe ici en Haute Provence mérite bien cette définition du festival une idée, une oeuvre, un public.

L’idée, c’est de faire pénétrer la musique où elle n’a pas, pour diverses raisons, droit de cité, ou si peu qu’elle peut être considérée comme un bien superflu.
L’oeuvre, c’est faire connaître un répertoire contrasté qui n’oublie ni la tradition ni l’actualité et manifeste la conjonction des époques et des styles en n’hésitant pas à souligner la continuité par le choc des contrastes.
Le public, c’est faire se rassembler des personnes qui, autrement, n’y auraient point songé, les amener à former temporairement une communauté solidaire, se prenant au jeu musical en y découvrant plaisir, richesse, curiosité et recherche.« 

PROGRAMME 2019

à voir

À propos

Rencontres Musicales de Haute-Provence

Des musiciens, tous engagés dans une carrière…

à lire

Rien trouvé.

à écouter

Rien trouvé.