fermer
Haute-Provence Info 28/07/2015
Un premier concert qui tient amplement ses promesse

Placée sous le signe de l’héritage français de Pierre Boulez, la soirée a débuté avec une œuvre de son professeur, Olivier Messiaen, magnifiquement interprétée (sans partition !) par le plus fidèle invité des Rencontres, le pianiste Frédéric Lagarde. La soirée nous a ensuite offert une sonate de Claude Debussy à laquelle Jean-Guihen Queyras au violoncelle a apporté toute sa richesse de timbre et sa subtilité. On remarquait ensuite le violoniste Nicolas Dautricourt, d’une grande décontraction sur scène, exécuter "Anthèmes", une pièce de Boulez lui-même. En 2ème partie, une brève création de Michael Jarrell composée pour les 90 ans de Pierre Boulez a donné libre cours à la clarinette et au violoncelle, instruments auxquels le compositeur a consacré d’importantes partitions. Enfin, en apothéose de cette première grande soirée, Véronique Marin, Pierre-Olivier Queyras et Frédéric Lagarde ont enthousiasmé les spectateurs d’un Prieuré de Salagon affiché complet avec leur splendide exécution du Trio avec piano en la mineur de Ravel. On nous annonce pour ce soir un Quintette à cordes de Bruckner avec la participation des deux violonistes qui jouent un Stradivarius : à ne manquer sous aucun prétexte !

Isabelle Bourboulon
Haute-Provence Info
28/07/2015