fermer
Le Bien Public 29/03/2013
Du solo au quatuor
Constitué d’Antje Weithaas, Daniel Sepec, Tabea Zimmermann et Jean-Guihen Queyras, quatre musiciens connus d’abord en tant que solistes, le quatuor Arcanto a été fondé en 2002. C’est après avoir expérimenté ensemble les différentes formations de musique de chambre, y compris celle du quatuor, que l’ensemble s’est définitivement retrouvé en quatuor. Il a immédiatement attiré l’attention dans le monde musical. Entre leur vie de soliste et leur vie de quartettiste, les musiciens capitalisent un nombre impressionnant des plus grandes scènes du monde. Riche de l’expérience de ses musiciens (Jean-Guihen Queyras est soliste de l’Ensemble intercontemporain, Daniel Sepec est premier violon de l’ensemble baroque Balthasar-Neumann, Tabea Zimmermann a créé la Sonate pour alto que Ligeti lui a dédié…), le quatuor Arcanto semble à l’aise dans chaque répertoire, du premier classique au contemporain. Car au-delà de leur amour de la musique et de leur amitié, ses membres partagent le plaisir de se mesurer aux exigences des œuvres pour quatuor à cordes. Il n’est qu’à regarder leur discographie pour voir la richesse des territoires qu’ils explorent. Arcanto a enregistré, pour le label Harmonia Mundi, les cinquième et sixième quatuors de Bartók, le premier quatuor et le quintette avec piano de Brahms (avec le pianiste Silke Avenhaus) et, plus récemment, un disque d’œuvres de Ravel, Debussy et Dutilleux.