fermer
Le temps 23/09/2011
Vivaldi, «Concertos pour violoncelle»

Le temps du 23/09/2011


Jean-Guihen Queyras aurait-il pu enregistrer ces Concertos pour violoncelle de Vivaldi avec un ensemble baroque italien ? Il a choisi l’Akademie für alte Musik Berlin.
Le soliste français cultive une vélocité jamais fanfaronne, une virtuosité qui laisse à chaque note l’espace de vivre son intensité propre; un parti pris dans lequel se reflètent les cordes très nettes, presque réfléchissantes, de la formation allemande, d’une extraordinaire lisibilité. Ce Vivaldi-là est vif-argent, élégant à défaut de tendre vers ce grain de folie que savent injecter les Europa Galante et autres Giardino Armonico. Tout à la fois chaleureux et boisé, le violoncelle de Queyras laisse libre court à cette élasticité du grain et cette inventivité de l’articulation qui font sa très grande valeur.
(...)
Par J. P.

© 2011 Le Temps SA